Cours n°34

Quand on représente des cheveux pour la première fois, on a souvent tendance à vouloir les dessiner un à un et à laisser beaucoup d'espace entre chacun d'eux 1.

Théorie

Les cheveux

Depuis que je donne des cours de dessin, et spécialement de portrait, je remarque que mes élèves ont beaucoup de problèmes pour dessiner les cheveux.

J'ai donc voulu consacrer un cours complet sur le sujet pour vous aider à comprendre et à réussir ce sujet.

En observant les dessins suivants, on peut classer les difficultés par thèmes. Sans doute retrouverez la ou les vôtres ? Chacune d'entre elle est expliquée et le pas à pas vous aidera à les résoudre.

Mais avant de passer à cette étape, expliquons un point très important :

Les cheveux ne se dessinent pas un par un
Si vous comptez dessiner les cheveux d'un modèle un à un, il va vous falloir des heures de travail. Mais est-ce vraiment utile ?

Quand vous croisez quelqu'un, qu'est-ce qui vous frappe en premier sur son visage ? Son regard, sa bouche ? Ses cheveux peut être ? Mais dans ce cas, ce serait très étonnant que, pendant la conversation, vous vous mettiez à compter les cheveux de votre interlocuteur !

Evidemment, vous ne faites pas cela. Vous détaillez peut être sa coiffure, mais certainement pas chacun de ses cheveux. 

 

En fait, vous percevez une masse, un ensemble ! Et cette masse ou cet ensemble pourrait être comparé à la ramure d'un arbre. Rappelez-vous que vous ne dessinez pas toutes les feuilles des arbres, mais que vous représentez un croquis de masse.

Pour les cheveux, c'est la même chose : 
Vous devez dessiner un ensemble de mèches et non les cheveux un à un !
Vous verrez comment dans le pas à pas.

Etant donné les milliers de cheveux que nous avons sur la tête, s'y prendre de cette manière se révèle extrêmement laborieux, et surtout totalement inefficace. Cela donne un résultat trop clairsemé qui permet presque de pouvoir compter chaque cheveu dessiné.

 

La bonne méthode consiste à observer la chevelure par masses, autrement dit, par mèches 2.

 

Quand nous regardons quelqu'un, il ne nous viendrait certainement pas à l'idée de compter ses cheveux. Nous percevons en fait des masses plus ou moins ombrées qui constituent un ensemble cohérent. C'est cela qu'il faut dessiner.

 

Il faut donc, en premier lieu, repérer ces masses, comme des formes géométriques (souvent triangulaires et arrondies 3) et commencer à les représenter avec un gris léger toujours dans le sens des mèches. Pour cela, appuyez à peine sur la mine de votre crayon pour obtenir un ton clair 4.

 

Il faut ensuite repérer les ombres et les reflets de chaque mèche. C'est cela qui va donner du volume à la chevelure. On peut d'ailleurs observer que les reflets sont sur les mèches supérieures et les ombres sur les mèches inférieures.

 

Continuez à griser avec un ton moyen 5 puis un ton foncé 6 pour mettre en valeur le reflet par contraste.

 

Répétez l'opération en dessinant les mèches principales de la chevelure. Dessinez des traits nerveux et rapides, toujours sans trop appuyer sur la mine de votre crayon, et ombrez le dessous des mèches.

 

Enfin, vous n'êtes pas obligé(e) de dessiner tous les cheveux. Laissez respirer votre dessin et la lumière y pénétrer (cf. le dessus de la tête sur ce portrait).

Pas à pas

Les cheveux

Voici le visage de profil que nous allons dessiner.


Observez-le bien avant de commencer le pas à pas.

1

Avec un crayon HB, commencez par dessiner un profil comme vous l'avez appris dans le cours approprié.

 

Nous pourrions bien entendu dessiner un visage de face ou de trois quarts. Cela reviendrait au même pour ce qui est des cheveux.

 

Délimitez la chevelure comme sur le dessin.

 

Attention de ne pas rigidifier votre trait. Cela ne doit pas ressembler à un casque. Au contraire, adoptez un tracé souple et libre.

2

Prenez une mine de plomb grasse (2B, 3B ou 4B) puis, de manière légère, commencez à remplir la zone des cheveux dans le sens des mèches.

 

J'insiste sur ce dernier point : Ne tracez jamais de traits horizontaux, mais suivez bien le sens de l'implantation des cheveux.

3

Faites de même sur l'ensemble de la coiffure.

 

Cette étape d'observation de l'implantation des mèches est importante, car c'est elle qui va déterminer l'orientation de vos traits dans les étapes suivantes.

4

Toujours avec votre mine de plomb, indiquez quelques mèches plus fortement.

 

Pour cela, dessinez de manière énergique en traçant des groupes de traits (les mèches).

 

Il vous faut jeter vos traits, c'est à dire les dessiner le plus rapidement possible et avec force.

5

Beaucoup s'arrêtent à l'étape précédente, mais vous allez voir que les suivantes sont celles qui vont donner de la vie aux cheveux.

 

Continuez à tracer des mèches sur toute la chevelure en variant la pression sur votre mine. Continuez à dessiner énergiquement et très rapidement.

 

Toute hésitation vous éloignera du résultat escompté.

 

Rien ne vous empêche de réfléchir entre chaque mèche, mais dès que vous posez votre mine sur le papier, vos traits doivent être remplis d'énergie.

6

Continuez à dessiner des mèches en passant une troisième couche de traits qui donnera une impression de densité à la chevelure, et en laissant de temps en temps quelques blancs pour les reflets comme sur le dessin.

 

Vos traits doivent être nuancés, c'est à dire que l'on doit y retrouver plusieurs nuances de gris partant du clair au foncé.

7

Avec une gomme blanche très propre (une gomme mie de pain ne convient pas) tracez des mèches avec force. Encore une fois, si vous hésitez, vous n'y arriverez pas. 

Votre gomme se salira vite, il vous faudra certainement en tailler quelques bouts au cutter.

8

Reprenez votre mine de plomb et ajoutez des mèches très foncées.

 

Alternez votre mine de plomb et la gomme pour obtenir le résultat souhaité.

9

Quelques ombres sur le visage et vous obtenez un portrait plein de vie.

 

Voyez comme l'énergie des cheveux met en valeur la douceur de la peau grâce au contraste entre le clair et le foncé !

Astuce

Des cheveux énergiques

Quand vous dessinez des cheveux, n'hésitez pas à tourner votre feuille pour que votre geste soit dans le bon sens ! Il est plus facile de tracer un trait précis en horizontal qu'en vertical. En tournant la feuille dans le sens de la mèche, votre trait gagnera donc en énergie et en précision.

Attention, en jetant vos traits, vous risquez de salir votre portrait avec le plat de votre main. Pour garder votre feuille propre, intercalez une feuille propre entre votre main et votre dessin.

Carnet de croquis

Des cheveux longs

Voici un top model qui ne devrait pas vous laisser indifférent(e) tant ses cheveux sont intéressants à dessiner. Amusez-vous bien !

Voici le début d'un dessin réalisé d'après le carnet de croquis de ce cours.

Les erreurs que nous voyons le plus souvent apparaître dans la galerie sont situées dans le dessin du visage lui même :

  1. Yeux trop grands

  2. Nez trop bas

  3. Bouche de travers.

De grands classiques en somme !

En ce qui concerne les cheveux, l'erreur la plus fréquente consiste à tracer des traits trop espacés. 

On pourrait presque compter les cheveux ! 

Il est préférable de représenter les cheveux par masses de traits très serrés. Vous pouvez éventuellement griser une zone et dessiner les cheveux par dessus.

A noter


Sur ce dessin, la gomme n'a pas encore été utilisée.

Voyons maintenant quelques dessins de nos élèves qui vous permettront

de vous rendre compte des erreurs les plus courantes.

Les cheveux sont trop clairsemés. 
On peut les compter facilement.

 

On ne distingue pas des mèches mais des cheveux isolés.

 


Par manque de contraste, le visage n'est donc pas mis en valeur. 

Celui-ci présente une autre forme de difficulté :
La chevelure est détourée comme un casque.


Elle est simplement grisée.


On ne perçoit aucune mèche, ce qui donne un rendu très plat.

Même remarque pour ce dessin. 


L'ensemble de la chevelure est détouré
et l'intérieur est comme colorié avec une matière qui ne ressemble pas à des cheveux.


La gomme a été utilisée de manière aléatoire
sans respecter le sens des mèches.

Erreurs courantes